• 504 visits
  • 4 articles
  • 83 hearts
  • 97 comments

13/11/2015


 
 
Fiction Lirry / Nouis, Dramatique, Normal, One Direction non connus.




Trailers : Behind The Religion - Behind Appareance and Behind Choose
 

Les chapitres du tome 1 " Behind The Religion":

PROLOGUE -  I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X 
  XI - XII - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XIX - XX 
  XXI - XXII - XXIII - XXIV - XXV - XXVI - XXVII - XXVIII - XXIX - XXX
XXXI - XXXII - XXXIII - XXXIV - XXXV - XXXVI - XXXVII - XXXVIII - XXXIX - XL
XLI - XLII - XLIII - XLIV - XLV - XLVI - XLVII - XLVIII - XLIX - L
LI - LII - LIII - LIV - LV - ONE SHOT DE NOEL 

  

   
BEHIND THE RELIGION - BEHIND THE RELIGION
 

  
Je voudrais remercier la web-miss de Register-Of-OneDirection, car oui c'est grâce à elle si j'ai eu le courage de publié Enfin cette histoire qui date tout de même de 2012 mais que je n'ai jamais voulu publié pourquoi parce que oui j'écris sur Liam mais regardait y en a pas beaucoup et encore moins du Lirry Stayne et pourtant ce sont et pourrait être des personnages comme Larry Stylinson ! J'espère que cet écrit va vous plaire.









Mon twitter: @SexNxrry >> Réagissez avec le hashtag #FicBTR !

13/11/2015


 BEHIND THE RELIGION
( tome 1 - Prologue )
 
  
" Si aimer, c'est penser à toi quand je me réveille, quand je m'endort, quand je vois un couple, quand j'écoute une chanson triste, une qui parle d'amour, si aimer, c'est ne plus regarder les autres quand je te vois, si aimer c'est ce sentir bien, tout en pouvant ce sentir mal la seconde d'après, si aimer c'est douter, pleurer, rire, courir, volé, tomber, si aimer, c'est rougir, ne plus sentir son coeur, rêver, penser. Si mon sentiment est puissant et qu'il me permet de faire face et de braver notre interdit bien que je sois le plus âgé et le statut de ton père. Ce sentir seul, abandonné, protéger, toutes les émotions de dieu et leur contraire, si aimer c'est te regarder dans les yeux et ne plus exister intérieurement, si aimer c'est ne plus sentir son coeur à ta vue, alors oui, je t'aime. " Liam J. Payne 

Coucou pour ce qui veulent être prévenue n'hésiter pas à me le dire mais aussi pour ce qui veulent juste donner leurs avis sans être prévenu(e) faites et si vous aimez laisser juste une ♥ ( kiff ) sur l'article.


16/11/2015



CHAPITRE I
 








 
Manchester 7 H 30, les premières lueurs du soleil, l'aube donnait au ciel un dégradé de couleur qui va du rose fuchsia au jaune très clair avec un peu de bleu. Pendant que la ville se levait doucement, un jeune professeur était debout depuis 6 H 30, il était professeur de français-philosophie. Ce jeune homme ce nommait Liam Payne, il était reconnaissable avec ces tatouages, il avait les yeux marrons foncé mais au soleil  ceux-ci changeaient de couleur au soleil et dans l'eau. Le jeune brun de 25 ans était entrain de se préparer pour son premier cours depuis deux semaines, oui, aujourd'hui c'était la rentrée des classes mais la rentrée des vacances d'automne, il allait enfin retrouver ses élèves, le jeune homme adorait ses étudiants, en plus un nouveau débarque tout droit de l'université prestigieuse de Oxford, il aurait choisi option philosophie-littérature, un accro au livre a son plus grand bonheur. Liam s'était habillé d'un jean couleur beige, il avait revêtu un t-shirt blanc et une chemise à carreaux, pour finir sur les chaussures de Monsieur Payne, il avait mit ses Air-max Nike blanche. Le professeur regarda l'heure sur sa montre, il lu 7 H 48, il avait donc 12 minutes pour se rendre à l'université. Il se hâta, pris son sac. Le brun entra dans son garage par la porte de la cuisine qui menait à la pièce où se trouvait la voiture. Il ouvrit la porte et monta dans le véhicule, mit la clé et activa le contact, démarra et s'engagea hors du garage. Il arrêta le véhicule, descendit de l'engin et ferma la porte du garage avec la télécommande, puis il remonta dans son Range Rover et fonça au bahut. Pendant le trajet, il regardait les passants vite fait quand il aperçut un jeune homme qui attendait avec un sac le bus, il était bouclé et avait l'air d'avoir 18 ans, le pauvre, il n'avait peut être pas remarqué qu'il n'y avait plus de bus. Le brun prit de pitié s'arrêta et ouvrit la vitre. Il interpella le bouclé qui tourna la tête instinctivement et s'approcha du véhicule doucement. Liam sourit et lui demanda :

_ Euh à cette heure-ci les bus ne passent plus, sur un ton amusé.
_ Je... Oh je ne savais pas je viens d'Oxford et je me rends au bahut et à Oxford les bus passent plus tard, dit le bouclé gêné par la situation
_ Je suis professeur tu dois être le nouveau non ?
_ Euh...ça dépends de quel établissement vous parlez, se méfia l'étudiant.
_ Université de Manchester !
_ Oh c'est là où je vais ! 
_ Veux-tu que je t'y emmène ?, demanda gentiment Liam.
_ Si ça ne vous dérange pas je veux bien Monsieur, dit le bouclé timidement.
_ Je pense que si ça me déranger je ne t'aurais pas demander de monter.
_ En tout cas merci.

Le bouclé monta dans la voiture du professeur, Liam mit le clignotant et une voiture le laissa passer, il fit un merci de la main, le jeune homme s'engagea dans la rue et tourna à gauche puis à droite en oubliant pas le clignotant bien sûre. Le jeune professeur passa la seconde et s'engagea sur l'avenue qui était une ligne droite. Au bout de quelques minutes arriva devant le campus, il se gara à sa place réservé. Les deux jeunes hommes sortirent en même temps du véhicule, l'un partit dans une direction et l'autre dans la direction opposées bien sûre le bouclé n'avait pas oublié de remercier son professeur. Monsieur Payne marcha jusque dans la salle des professeurs où il retrouva ces deux amis d'enfance Niall Horan et Zayn Malik tous deux professeurs dans l'université dans une discipline Niall professeur de mathématiques et Zayn professeur de sport un peu spécial. Il dit bonjour à tout le monde puis à Niall et Zayn le petit couple de la bande et oui Niall et Zayn se fréquentait depuis un moment cela fait maintenant au moins deux ans qu'ils s'aimaient aux grands jours et leurs parents qui bien sûre avaient eu du mal à accepter l'homosexualité mais ils avaient finit par accepter. Le brun se souvenait de cette situation comme ci s'était hier. Liam était célibataire et tenait le discours du célibataire, célibataire fier de l'être mais les deux pensaient vraiment qu'ils ne voulaient pas s'engager dans une relation pour le moment. Liam regarda son emploie du temps et vu la classe P45, d'accord il la connaissait bien puisque c'était sa classe favoris. Monsieur Payne prit son cahier d'appel et son carnet de note, il partit au sous sol en compagnie de Niall. Zayn lui était partit au terrain de sport. Le directeur était l'oncle de Niall. Liam entra dans sa classe et tous les élèves lui dirent "bonjour" en même temps ce qui lui valut un sourire incontrôlé. Il s'installa a son bureau quand on toqua à la porte.

_ Entré ! 

Le bouclé de ce matin apparu les joues rosies de honte d'être arriver en retard à son premier cours. Liam tourna la tête et sourit en voyant l'étudiant. Il lui demanda d'aller s'asseoir. Il commença l'appel et à la fin de la liste il prit un crayon et demanda son prénom au nouveau. 

_ Harry Styles, dit naturellement le bouclé.
_ Bien Harry comme tous les nouveaux venus tu dois me montrer tes compétences en philosophie.
_ Oh euh je n'ai pas de compétences particulière Monsieur.
_ Lâche toi.
_ Non.
_ Sois pas timide.

Le brun laissa la place à son élève qui était passé du rose au rouge d'un coup. Le jeune homme se chuchota que tout allait bien se passer qu'il n'avait aucun soucis à se faire. Le professeur partit au fond de la classe pour écouter son nouvel élève. Harry choisit un texte sur l'amour tiré sur le chef d'oeuvre Roméo et Juliette.

_Ici je veux fixer mon éternel demeure, et soustraire au joug d'adverses étoiles cette chaire lasse du monde. Mes yeux un dernier regard, Mes bras un dernier baiser, vos lèvres portes de l'âme humaine scellées d'un baiser légitime votre éternel pacte avec le sépulcre.

A la fin de la citation tout le monde applaudit, ce qui agrandit le sourire du jeune professeur, sa classe avait vraiment une très bonne mentalité. Liam avait deux classes la P47 et la P45, la P47 était le lundi et la P45 le reste de la semaine. Le professeur revint à sa place et lança à son nouveau.

_ Et bien on peut dire que tu nous a cloués.
_ Ben euh merci professeur.
_ Tu as pris des cours de théâtre ?
_ Euh non Monsieur Payne.
_ Appel moi Liam ici tout le monde m'appel comme ça.
_ Oh...euh...D'accord.
_ Tu viendras me voir à la fin du cours.

Le bouclé dit oui de la tête, le brun commença son cours. Un jeune homme à côté d'Harry l'interpella pour lui chuchoter qu'il était le nouveau chouchou. Harry eut un  petit sourire et se demanda pourquoi alors il le convoquerait. Il aimerait décrocher son diplôme pour être un vrai chef d'entreprise. La sonnerie retentit et tout le monde partit sauf Harry qui resta à la demande de son professeur.

_ Monsieur vous avez demandé à me voir ?
_ Oui tu as un énorme potentiel et je me demandais si tu accepterais de participer au concours de philosophie de Londres. 
_ Oh... Euh... Monsieur j'en serais ravie, le bouclé se mordit la lèvre en pensant a des choses pas trop catholique envers son professeur.
_ Bien les révisions se font le mercredi après midi et le week-end samedi bien sûre.
_ Où est-ce qu'elle se déroule ?
_ Elle se déroule chez moi ou ici dans ma salle de classe mais je t'y conduirais bien sûre avec ton accord.
_ Je ne veux pas déranger.
_ Que t-ai je dis ce matin ?
_ Que si vous me le demandez c'est que ça ne vous dérangez pas.
_ Exactement  !
_ Merci professeur j'en discuterai avec ma mère d'abord et je vous donnerai la réponse.
_ D'accord.

Le bouclé aux yeux émeraudes quitta la pièce en laissant seul le brun, quoi que pas si seul que ça, car Niall débarqua deux minutes après le départ du jeune étudiant. Le blond sourit en coin et regarda son ami d'enfance droit dans les yeux avant de s'asseoir sur une chaise. Il lança :

_ Encore un élève qui a fait une connerie ?
_ Oh toi tu as vu Harry c'est ça ?
_ Oui je t'assure il est bandant ce bouclé !
_ Toi Niall ça ne va vraiment pas dans ta tête ! As-tu vu la vierge ou ça se passe comment ? Dit Liam choqué par les propos.
_ J'assume bref avec les mecs ont va au café de la ville tu veux venir ?
_ Avec grand plaisir Niall j'arrive. 
_ T'arrives pas c'est maintenant imbécile qu'on y va.
_ Oh tu as très bien compris déforme pas mes mots !

Le blond sourit amusé, il lâcha un petit rire ce qui lui valut une petite claque de la part du brun. Les deux compères se mirent en route pour se rendre sur le parking.

Du côté d'Harry il suivait son cours de sciences bon ça va il aimait bien cette matière s'était même un prodige le professeur s'appeler Madame Gomez, elle était jeune, c'est un bahut de jeune professeurs.

Du côté des quatre professeurs, il étaient assis autour d'un bon café a discuter de tout et de rien quand le sujet du concours  vint le brun avoua qu'il avait enfin trouvé quelqu'un, sous le regard surpris de ses amis. Il annonça que c'était un de ses élèves. Niall lâcha un gros "ah" maintenant il savait pourquoi le bouclé était sortit plus tard que les autres. Il sourit et Niall déballa se qui pensa ce qui lui valu un coup de coude de Zayn. 

Pendant que les professeurs se détendaient le jeune bouclé était à son cours de politique la par contre c'était vraiment très ennuyant, le professeur parler à deux à l'heure, il avait envie de dire. Allez papy tu vas y arriver ! Oui le professeur était vieux et moue. Il était 14 H 50  l'heure pour les classes P45 et P47  de quitté l'université pour laisser place aux autres classes. Le bouclé monta dans le bus et s'installa a côté d'un mécheux aux yeux bleus, le garçon avec qui il traînait pour le moment. Le jeune étudiant sortit en toute modestie son Iphone 5. Il sourit un peu et lui montra toutes ces applications. Le bus arriva devant chez Harry. Le britannique remarqua que le jeune homme descendait lui aussi. Il lui demanda si il était son voisin, le mécheux répondit que oui avec un sourire. L'anglais rentra chez lui et fut accueillies par sa mère et son chat. Ils passèrent à table assez vite et le jeune bouclé demanda à sa mère.

_ Maman j'ai un truc à te demander...
_ Oui mon chéri ?
_ Voilà mon professeur m'a demandé de participer au concours de Londres.
_.... 





  
Coucou voici le chapitre 1. L'auteur est fier de se chapitre et je vous rappel que l'écriture est une liberté d'expression comme la musique. BATTONS nous pour défendre celle-ci ! Je demande 1 seul commentaire.

05/12/2015


 
 
CHAPITRE II
 
 
 
 
 

 
 
 
_ Harry...
_ Aller maman ! La supplia-t-il.
_ Bon d'accord tu sais que je ne peux rien te refuser mais oui y à un mais je ne veux pas que ça t'empêche de travailler comme il faut, compris ?
_ Oh oui maman tu peux compter sur moi !
_ Et il t'a dit quand est-ce que vous allez travailler ?
_ Oui il m'a dit que c'était le mercredi après-midi et le week-end.
_ Bien j'espère que tu nous feras honneur mon chéri, dit-elle.
_ Oui je te le promets maman et je me suis fait un ami !
_ Déjà ?! Comment s'appelle-t-il ?
_ Louis Tomlinson, dit tout simplement Harry.
_ Le fils de nos voisins ! Fait-elle surprise.
_ Oui pourquoi ? 
_ Je les ai rencontré ce matin avec ton père.
 
 
La mère et le fils discutaient de leur matinée passer depuis quelques heures. Quand son père rentra, Harry lui dit bonjour et s'installa à table. Comme tous les jours, il firent la prière du soir avant de manger, un rituel familial. Toute la petite famille discutait tranquillement de leur matinées. Harry mangeait les plats que sa maman lui faisait et il les adorait tous sans exception, même ceux de son père. A la fin du repas Harry aida sa mère a débarrassé tandis que le père d'Harry lisait le journal en finissant son café. Celui-ci s'excusa et partit de la maison à cause du travail. Madame Styles avait été muté à Londres, elle travaillait dans le management enfin c'était compliqué, son père était un pasteur extrêmement attaché aux valeurs de la religion et très homophobe. Après avoir fait la vaisselle Harry partit en direction de sa chambre quand quelqu'un sonna à la porte, il alla finalement ouvrir en faisant demi-tour droite vers la porte. Il sourit de toutes ses dents en voyant son tout premier ami à la porte, la maman du britannique demanda ce qu'il voulait et celui-ci lui répondit qu'il aimerait jouer avec Harry, cette après-midi, la maman sourit et donna un réponse positive. Niall pu donc partir jouer avec son nouvel ami.
 
PDV Harry
 
Ma mère avait dit oui,je l'aime vraiment ma maman elle est tellement gentille, elle a un grand coeur tout comme papa d'ailleurs. Je suivis donc Louis qui m'emmena  dans son jardin où il avait une piscine. Louis me dit d'attendre et qu'il revient dans quelques minutes. Je m'assis sur le hamac et attend qu'il revienne en chantant.
 
_ Under the snow, 
Beneath the frozen streams 
There is life... 

You have to know 
When nature sleeps, 
She dreams there is life... 

And the colder the winter, 
The warmer the spring 
The deeper the sorrow, 
The more our hearts sing 
Even when you can't see it 
Inside everything 
There is life... 

Ohhh... 

After the rain, 
The sun will reappear 
There is life... 

After the pain, 
The joy will still be here 
There is life... 

For it's out of the darkness 
That we learn to see 
And out of the silence 
That songs come to be 
And all that we dream of 
Awaits patiently... 
There is life... 
There is life... 

Ohhh... 


For it's out of the darkness 
That we learn to see 
And out of the silence 
That songs come to be 
And all that we dream of 
Awaits patiently... 
There is life... 
(There is) 
There is life

ohooohooo
 _ WOW ta voix, dit Louis 
 
Je me mis à sursauter car je regardais le ciel depuis tout à l'heure. Je reçu de la boue, je me redresse et m'essuya le visage en voyant un Louis mort de rire. Ouh mais c'est qu'il veut jouer ce petit. Je pris de la boue et lui lança  dessus, une vrai bataille de boue commença.
 
PDV Liam
 
Après avoir pris un café avec ma bande, j'étais monté dans ma voiture pour rentré chez moi et je réfléchis à la prochaine leçon enfin au prochain sujet de ma leçon de philosophie.  J'étais sur la route et je passais dans une rue assez large et la je freine d'un coup, je vus mon élève Harry jouait avec mon autre élève Louis, je serrais les dents et les observèrent, je redémarrais le moteur de la voiture et reprit mon chemin heureusement que mes vitres sont teintées noirs parce que sinon j'étais mal. Je ne suis pas jaloux juste je ne sais pas ça m'énerve de les voir comme ça. J'entendis mon cellulaire vibrer. Je lus Niall, je décrochais.
 
_ Oui allô Nialler !
_ Wow calme qu'est-ce qui se passe pour que tu sois si énervé ?
_ Je ne suis pas énerver !
_ Et mon cul c'est du lard !
_ Oui !
_ Tu vois tu es en pétard ! 
_ Mais je vais bien et toi tu veux quoi ?
_ Je voudrais savoir si je peux venir chez toi ?
_ Ben oui qu'elle question conne !
_ Tu devrais avoir l'habitude avec moi !
_ Ah oui c'est vrai au lycée t'étais le champion ! 
_ Ouep... Mon dieu je me fais vieux !
_ Arrête Niall tu es jeune !
_ Mec j'ai 26 ans ! 
_ Et alors on s'en fou !
_ Pas moi.
_ L'âge c'est que des chiffres !
 
Je continuai de discuter avec mon compère de tout et de rien, je raccrochais en voyant la police pas loin. Après avoir longé la rue de chez Harry je me rendis compte que je m'étais trompé de chemin, je fis reculer mon véhicule et repassa dans la rue à fond voulant pas faire attendre Niall car il n'aimait pas ça du tout, je le savais, je le connaissais et j'avais pas envie qu'il me fasse une morale sur la ponctualité. Lui c'était pire que les parents, il te sortait de ces trucs, tu te demandais où il allait pêcher ses explications philosophiques. Mais bon qui dit Niall dit aussi Zayn donc les deux allaient sûrement venir, je n'avais pas besoin de précision. J'arrivais devant chez moi, je tourna dans l'allée et m'y gara. Je sortis de mon bolide et ferma le portail. Je vus Niall sans Zayn tient bizarre mmm je me demandais pourquoi et puis Niall avait les joues rosies et les yeux rouges ça c'était mauvais signe, je connaissais Niall depuis la maternelle et quand il avait pleuré on le voyait à sa tête. Je le fis donc entrer chez moi, on s'installa dans la cuisine et je lui servis un café bien chaud et lui demanda.
 
_ Zayn n'est pas avec toi ?
_ Oh je ne sais même pas où il est...
_ Comment ça ? Fit je inquiet.
_ Et ben je ne sais pas où il est c'est clair là non ? Niall était sur la défensive.
_ Oh calme je te pris raconte ce qui t'arrive.
_ Je lui ai envoyé une tonne de texto !
_ As-tu essayé de l'appeler ?
_ Oui.
_ Et ?
_ Aucune réponse !
_ Que t'a-t-il dit avant de partir ?
_ J'ai rendez vous, imita Niall.
_ Oh bah attend le.
_ Essaie de l'appeler toi.
_ Ok.
 
Je pris mon téléphone portable et appela Zayn. Une sonnerie puis deux puis trois et là enfin il me répondit. Il avait une voix essoufflé pour quelqu'un qui avait un rendez-vous. Je m'éloignais un peu de Niall en disant que je n'avais plus de réseaux, je savais que ce n'était pas bien de mentir mais là j'étais obligé.
 
_ Zayn mais tu es où ?
_ Ben euh attend deux minutes Selna !
_ Attends mec tu es avec une fille, chuchota Liam.
_ Ecoute Liam j'aime cette fille depuis 1 an !
_ Mais tu as pensé à Niall ?
_ Oui je sais que je lui fais du mal mais je ne peux pas me privé d'être heureux si ?
_ Ouais bon ok je lui dis quoi comme mensonge à Niall ?
_ Que je suis entrain de faire de la musculation ok ?
_ D'accord mec ravi que tu sois heureux mais là tu nous mets dans la merde !
_ Je sais bon je te laisse.
_ Ok. 
 
Je raccrocha, je sentis une pointe au coeur j'avais mal pour Niall très mal, lui si gentil, lui toujours prêt à tout pour ses amis n'avait même pas vu que son mec le trompait depuis le début, je revins dans la cuisine et balança mon mensonge. Je n'aimais pas cette situation.
 
PDV Externe
 
Pendant ce temps Harry s'amusait toujours comme un petit fou avec son nouveau copain. Le jeune homme avait pu goûter à la gelée il trouvait ça affreusement mauvais. Son pays avaient vraiment une drôle façon de manger. Ils étaient plus ouverts que les gens dans son ancienne ville. Après s'être bien amusé le jeune homme rentra et sa maman lui annonça qu'elle avait reçu un appel de son professeur de lettres et qu'elle lui avait donné son portable, le bouclé sourit quand son cellulaire vibra et vu un numéro qu'il connaissait pas. Il alla dans sa chambre et répondit.
 
_ Oui allô ?
_ Oui Harry ici Monsieur Payne. 
_ Ah bonjour.
_ Ta maman t'as prévenu que j'avais téléphoné ?
_ Oui dés que je suis rentré ma mère me l'a dit Monsieur.
_ J'ai appelé pour savoir si ce soir tu es libre ?
_ Ce soir ?
_ Oui mes amis aimeraient te connaître.
_ Euh je reviens.
 
Le garçon posa son téléphone sur le bureau et partit de la pièce sans éteindre, il traversa le couloir et descendit les marches et alla dans la cuisine quand il vu son père son excitation retomba. Il déglutissa.
 
_ Maman mon professeur voudrait m'inviter à dîner pour parler du concours.
_ Harry ! gronda le père.
_ S'il te plait papa.
_ Non la réponse est non !
_ Mais...
_ Harry pas de discussions il est tard et demain tu as cours.
_ D'accord papa.
 
Fallait pas que le père se répète trois fois, le bouclé partit en vitesse de la cuisine à la chambre. Il reprit son téléphone, essoufflé il annonce la réponse à son professeur qui le rassura en lui disant que ce n'était pas grave.


      
Coucou voici le chapitre 2. Je suis particulièrement fière de mon travail ok j'ai mis longtemps à écrire mais le résultat y est je suis perfectionniste donc si j'aime pas un truc je recommence et recommence jusqu'à trouver. Je demande 1 seul commentaire.